Jackson Pollock

Classé dans : artistes, mes articles | 0

« Regarder simplement un tableau donne du plaisir. C’est comme regarder des fleurs, on ne leur cherche pas un sens. « 
“Un critique a écrit que mes tableaux n’avaient ni commencement ni fin. Il ne l’entendait pas comme un compliment, or c’en était un. C’était même un beau compliment. Seulement il ne le savait pas.”
 
jackson_pollock_4

Jackson Pollock,

surnommé Jack the Dripper
né le 28 janvier 1912 à Cody dans le Wyoming et mort le 11 août 1956.
Un des plus grands peintres américains du XXe siècle.
Son travail était une de quête spirituelle exigeant une extraordinaire force psychique. Se confronter à la surface vide de la toile et chercher à y projeter de l’ordre et du sens était, selon lui, une démarche représentative de la crise existentielle de l’homme moderne.

jackson pollock C’est en 1947 que Jackson Pollock abandonne l’utilisation classique du pinceau pour le dripping (projection de peinture sur la toile) et le pouring (coulage à partir d’un pot de peinture ou d’un bâton), déposé sur la toile couchée sur le sol . Aucun endroit du tableau n’a plus d’importance qu’un autre. La surface est recouverte d’entrelacs colorés. Processus qui fera le succès du peintre.
jackson_pollock_2 La peinture de Pollock est associée à l’expressionniste abstrait aux côtés de De Kooning, Motherwell, Newman ou Rothko. Même s’il s’inspire de l’artisanat indien, des fresques mexicaines, de l’automatisme (pour sa part physique) de Mirò et Masson, Picasso reste sa véritable référence.
jackson_pollock_3 En novembre 1941, il expose à la galerie Mc Millen en même temps que Lee Krasner, qui devient sa femme. Il fait alors la connaissance de Peggy Guggenheim qui a des amis surréalistes et une galerie à Manhattan, la Art of this Century dont il peint le mural. Elle accueille sa première exposition en solo en 1943, poursuivant ensuite par une association qui dura cinq ans, en lui versant un salaire contre des peintures et des dessins.
jackson_pollock_5 C’est Rosenberg qui forgea le concept d’ action painting apparu pour la première fois dans un article de 1952 qui était intitulé « The American Action Painters ». Dans cet article, Rosenberg définit la peinture comme une action.

Ayant sombré à nouveau dans l’alcool, et alors qu’il n’a plus rien produit durant les dernières années de sa vie, il décède dans un accident de voiture le 11 août 1956 dans la ville de Springs dans l’état de New York.

Jackson Pollock dripping

image.php

Hubert Hamot Numartis

Mots clés Technorati : ,,,

Laissez un commentaire