Henri Matisse

Classé dans : artistes, mes articles | 1


Henri Matisse,

« Il faut regarder toute la vie avec des yeux d’enfants »

Matisse_hubert hamot numartis Né le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis et mort le 3 novembre 1954 à Nice.
Peintre, dessinateur et sculpteur français.

Il découvre le bonheur que lui procurait la pratique de la peinture au cours d’une convalescence et se consacre à sa vocation artistique en 1891, et s’installe à Paris.
Il commence à s’intéresser à la peinture impressionniste qu’il découvre en 1897.

matisse hubert hamot numartis Au Salon d’automne de 1905, avec Albert Marquet, de Vlaminck, Derain et Van Dongen, il scandalise avec des toiles peintes en aplats et faites de couleurs pures. Le critique Louis Vauxcelles les surnomme les « fauves ». Le terme est aussitôt adopté, par le groupe. Cet événement est le début de la reconnaissance de son travail et de ses choix. Il est reconnu comme le chef de file du fauvisme.
Jusqu’à la première guerre mondiale il voyage pour nourrir son inspiration (Algérie, Italie, Allemagne, Maroc, Russie, États-Unis,Papeete) et expose à Moscou, Berlin, Munich et Londres et New York.
A partir de 1917, il décide de résider sur la Côte d’Azur (Nice).
matisse hubert hamot numartis En 1941, atteint d’un cancer, ses médecins lui donnent six mois à vivre. Il ne peut plus voyager et poursuit sa recherche picturale de son fauteuil roulant,. Son infirmière, Monique Bourgeois, devient son modèle. Il utilise la technique des gouaches découpées. Il part à Vence, au moment de l’évacuation de Nice.
Après la libération, on organise en 1945 une grande rétrospective Matisse au Salon d’Automne, travaille au décor de la
chapelle du Rosaire de Vence (1951).
« Cette chapelle est pour moi l’aboutissement de toute une vie de travail et la floraison d’un effort énorme, sincère et difficile. »
 matisse_hubert hamot numartis Matisse a constitué une œuvre qui n’obéit qu’à une seule idée, la recherche d’un équilibre des couleurs et des formes. La simplicité, la fraîcheur, l’éclat évident et immédiatement perceptible qui caractérisent son œuvre n’ont pas vu le jour sans une longue méditation.

Grâce aux gouaches découpées,  (sculpture et aplats de couleur), il cherche abstraire la ligne de la couleur et inversement, afin de circonscrire leur puissance respective.
Pour que « art et décoration ne soient qu’une seule et même chose »

 

hubert hamot numartis

Hubert Hamot Numartis

Mots clés Technorati : ,

Une Réponse

  1. bravo!je trouve que c très bien fait !jador Matisse et sa ma remplie de joie de savoire que je sius pa la seule!!!bravo encore !!!!!

Laissez un commentaire