Yves Klein

Classé dans : artistes | 0

 

Yves Klein

Klein hubert hamot numartis

Yves Klein naît le 28 avril 1928 à Nice.

Son père, Fred Klein, est un peintre figuratif, et sa mère, Marie Raymond, peintre abstrait géométrique.

En 1952, il part se perfectionner dans la pratique du judo au Japon où il devient ceinture noire, quatrième dan, grade qu’aucun Français n’a atteint à cette époque.

Parallèlement au judo, il découvre la mystique des Rose-Croix qu’il étudit par la lecture de « la Cosmogonie » de Max Heindel puis le philosophe Gaston Bachelard.

klein_sponge_relief hubert hamot numartis

En 1955 : il expose au Club des solitaires de Paris, où il rencontre le critique d’art Pierre Restany et qui lance sa carrière.

En 1957, son « époque bleue » : Klein met au point une formule originale, validée en 1960 par l’Institut National de la Propriété industrielle : l’IKB (International Klein Blue). Sa renommée est mondiale, il participe à la fondation du Nouveau Réalisme avec notamment Restany et Arman.

En 1960, il utilise l’or, le feu, et met en place des œuvres rassemblant une trilogie de couleurs bleue, or et rose.

klein1 hubert hamot numartis

En 1961, il réalise un ex-voto en forme de triptyque qu’il dédie à Sainte Rita ; il organise la même année une exposition en Allemagne, à Krefeld, où il répartit les trois couleurs dans l’espace ; il les utilise pour les faire-part de son mariage avec Rotraut Uecker en janvier 1962 qu’il métamorphose ainsi en œuvre d’art.

Il meurt d’une crise cardiaque en juin 1962.

 

image.php 

Hubert Hamot Numartis

Mots clés Technorati : ,,

Laissez un commentaire